Avoir un métier créatif n’est pas une chose facile. Sur Instagram, c’est le vertige assuré lorsque l’on observe tout ces portfolios en ligne. Cette année, j’ai appris des leçons essentielles que je souhaite partager avec toi et qui te permettrons d’évoluer dans ton activité professionnelle.

 

Chercher le client, la fausse bonne idée.

Ok, l’idée semble étrange mais donne-moi quelques minutes pour t’expliquer. J’ai passé énormément de temps à envoyer des emails, aller aux évènements, rencontrer des personnes pour présenter mon travail mais au final rien de tout ça ne m’a apporté un salaire. J’ai toujours gardé en tête une interview de Pauline Darley, photographe de mode à succès, où elle explique laisser les gens venir à elle. Ainsi, elle a reçu des propositions intéressantes car le client l’avait repéré. A l’époque, j’étais restée sceptique mais aujourd’hui je ne peux que valider ses propos. Un client qui te trouve et te contacte de plein gré est un client sincèrement intéressé par ton travail et reconnaît ta valeur. Un point de départ primordial pour bien communiquer et négocier. C’est de cette manière que j’ai pu décrocher mes meilleurs contrats..

 

La visibilité : meilleure amie, meilleure ennemie.

Bannis de ta vie professionnelle toutes les propositions de production non rémunérées contre de la visibilité. Un jour, un concours français très célèbre m’a demandé de leur fournir toutes leurs photos de communication gratuitement. Ils m’ont même dit que j’allais devenir une superstar ( c’est bien chouette mais ça ne payera pas mes factures ). N’oublie jamais que ce que tu fais est un art de valeur. Tu passes du temps dans la conception, la réalisation, l’organisation et tout un tas d’étapes que je passe. Traite ton travail avec amour et respect. Ce type de client n’est pas intéressé par ce que tu fais. Il cherche juste à économiser de l’argent et tu risques d’obtenir très peu de respect de leur part. Au final, c’est une perte de temps et beaucoup de déception. En refusant ces demandes, les clients sérieux se montreront. Le bouche à oreille est puissant et tu deviendras bien plus crédible. Un conseil ? La meilleure chose à faire, c’est de garder ton temps précieux pour travailler une communication forte, digne d’un grand professionnel.

 

Se faire plaisir.

Cela peut paraître être une chose vraiment simple mais il est primordial de se faire plaisir dans son processus de création. Se concentrer sur ses envies, ce que l’on veut faire et essayer. Gardes-toi du temps pour les projets personnels. Beaucoup de photographes ont arrêtés le métier par dégout de leur discipline. Étouffés de perdre leur liberté artistique. N’hésite pas à apprendre de nouvelles techniques, à faire des associations, à te challenger. Il n’y a pas de règles. En prenant plaisir à faire ce que tu fais, tes futurs clients le ressentiront. Good vibes are everything.

 

Ces conseils te laissent perplexes ? Tu te dis que cela ne fonctionne qu’avec les photographes populaires ? Je comprends, j’ai eu la même réaction mais je les étrangement gardé dans un coin de ma tête. Il est difficile de changer sa façon de penser et de travailler mais je t’invite vivement à essayer. À être patient et à ne rien lâcher car ça en vaut vraiment la peine. Depuis que je travaille de cette manière, j’ai pu atteindre mes objectifs et décrocher mes meilleurs contrats.